Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation, pour permettre la mesure d'audience et à des fins publicitaires. Les données collectées peuvent être partagées avec des tiers.X
 
 
Forum de Choopeta
Administrateurs : vanille300
 
 Forum de Choopeta  Les chiens 

 Le Dogue allemand

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
vanille300
Administratrice
   Posté le 21-05-2006 à 17:15:08   Voir le profil de vanille300 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à vanille300   

Les origines

Son passé est surtout celui d’un chasseur et on retrouve sur de nombreuses enluminures de manuscrits ou gravures du Moyen-Age. En remontant plus loin, on trouve des traces de ce type de molosse chez les pharaons et les Assyriens.

Certains affirment le Dogue Allemand descend du Mâtin du Tibet. D’autres pensent que le Dogue allemand résulte d’un croisement entre un molosse et un lévrier. Ce croisement permet d’obtenir un chien imposant mais plus vif et agile. Ces chiens vivent très proche des hommes et les seconde dans la chasse à courre et surtout la chasse aux sangliers. C’est en Allemagne que le Dogue Allemand s’est le plus développé bien qu’il ait été élevé en Angleterre dès le XIVème siècle.

Le Dogue Allemand devient l’emblème national de l’Empire avec Bismarck (1815-1898) qui sortaient toujours accompagné de l’un d’entre eux. A cette époque, il existe encore plusieurs types de dogues : ce sont le " dogue d’Ulm ", l’ " English Dogge ", le " Danish Dogge ", le " Hatzrüde " (grand mâle pour la chasse à courre), " Saupacker " (chien vautre) et " grand dogue ", qui se distingue par la couleur de leur robe et par leur taille.

La politique d’élevage rejoint la politique bismarkienne de rassemblement autour de la Prusse. Aussi en 1878, autour du Dr.Bodinus, un comité de 7 éleveurs et juges compétents se réunit et décide de rassembler toutes les variétés susnommées sous le nom de " Deutsche Dogge " (dogue allemand) qui devient le symbole national. Le premier standard est élaboré en 1880 au cours d’une exposition canine.

Tout au long du XIXème siècle, la race s’est répandue dans les autres pays européens.

Avec la seconde guerre mondiale, le cheptel allemand est totalement décimé. Heureusement pour la survie de la race, certains sujets et étalons ont été importé aux Etats-Unis et en Grande Bretagne. Aussi la production et l’élevage peuvent reprendre dès la fin des hostilités.

Aspect Général

Par son aspect général, le dogue allemand unit fierté, force et élégance dans un ensemble plein de noblesse. Il est grand, puissant et harmonieux de construction. Par sa substance alliée à sa noblesse, par l'harmonie de son aspect, par sa silhouette bien proportionnée et par sa tête si particulièrement expressive il donne à celui qui le contemple l'impression de voir une statue pleine de noblesse. Il est l'Apollon des chiens.

Proportions Importantes

Le corps, spécialement celui des mâles, s'inscrit dans le carré. La longueur du tronc mesurée de la pointe de l'épaule à la pointe de la fesse ne doit pas dépasser, chez les mâles, de plus de 5% la hauteur au garrot et chez les femelles de plus de 10%. La hauteur au garrot est, chez les mâles, au minimum de 80 cm, chez les femelles au minimum de 72 cm.

Comportement et Caractère

Doué d'un bon naturel, affectueux et attaché à ses maîtres, tout spécialement aux enfants, réservé envers les étrangers. On recherche un chien d'accompagnement et de famille sans peur et plein d'assurance, docile, réceptif, sans agressivité et au seuil de réaction élevé.
Le Dogue Allemand voue un véritable passion à son maître qu’il choisit dans la famille. Il est extrêmement fidèle et reste toujours à portée de son maître, s’il le perd de vue –ce qui est très rare- il cessera toutes ses occupations pour rechercher son maître. Il peut tout accepter de son maître mais pas la solitude qui peut lui faire perdre son équilibre. Il a besoin de nombreux contact avec l’homme et ce dès sa naissance pour en faire un sujet bien équilibré.

Il est méfiant envers les étrangers mais jamais timide ni peureux.

Il apprécie particulièrement les enfants dont il sait très bien s’occuper. Il sait alors être tendre et affectueux même s’il se fait un peu malmené. Monsieur Gattegno, éleveur et secrétaire du club, me confiait que ses enfants ont appris à se lever et à se tenir debout en s’accrochant à la queue de ses dogues allemands.


Tête

Harmonieusement proportionnée à l'ensemble, allongée, étroite, aux lignes nettes, très expressive, délicatement ciselée (surtout en dessous des yeux), les arcades sourcilières (orbitaires) sont bien développées, cependant sans être saillantes. La distance de l'extrémité de la truffe au stop, qui est nettement prononcé, doit autant que possible correspondre à celle du stop à la protubérance occipitale, qui, elle, est peu marquée. Les lignes supérieures du crâne et du chanfrein doivent être parallèles. De face, la tête doit paraître étroite, le chanfrein étant aussi large que possible et les muscles des joues n'étant que légèrement indiqués, jamais en relief marqué.
Truffe : Bien développée, plus large que ronde, avec des narines bien ouvertes. Elle doit être noire, à l'exception des dogues arlequins, chez qui la truffe noire est recherchée, mais la truffe partiellement ladrée ou de couleur chair est admise.
Museau : Haut et aussi rectangulaire que possible. Commissures labiales bien visible. Pigmentation foncée des lèvres. Chez les dogues arlequins les lèvres incomplètement pigmentées ou de couleur chair sont admises.
Mâchoires/Dents : Mâchoires bien développées, larges. Denture robuste, saine et complète avec articulé en ciseaux (42 dents selon la formule dentaire).
Yeux : De grandeur moyenne, ronds, aussi foncés que possible, à l'expression vive et intelligente. Chez les dogues bleus, les yeux un peu plus clairs sont admis. Chez les dogues arlequins les yeux clairs ou de couleur différente sont admis. Les paupières épousent très bien la forme du globe oculaire.
Oreille : Attachée haut, tombante de nature, de grandeur moyenne, le bord antérieur de l'oreille accolé à la joue.

Corps

Garrot : C'est le point le plus élevé du tronc. Puissant, Il est formé par la crête supérieure des omoplates qui dépasse les apophyses épineuses des vertèbres.
Ligne du dessus : Dos court et bien tendu, presque rectiligne, très légèrement oblique vers l'arrière. Rein légèrement voussé, large, fortement musclé.
Croupe : Large, bien musclée, du sacrum à la naissance de la queue légèrement inclinée et se fondant sans heurt dans l'attache de la queue.
Queue : Elle atteint le jarret. Attachée haut et large, elle s'amenuise progressivement jusqu'à son extrémité ; au repos, elle pend en position détendue naturelle ; en action ou quand le chien est excité, elle se recourbe légèrement en forme de sabre, mais sans dépasser sensiblement le niveau du dos. La queue en brosse n'est pas recherchée.
Poitrine : Elle descend jusqu'au niveau des coudes. Côtes bien cintrées allant loin vers l'arrière. Cage thoracique de bonne largeur avec poitrail prononcé.
Ligne du dessous : Ventre bien relevé vers l 'arrière, formant une jolie courbe en prolongement de la ligne inférieure de la poitrine.

Comportement

Le dogue allemand est le chien d'une seule famille. Il est patient, attentionné et protecteur. Il adore son environnement, sa maison et son canapé, sa famille et sa façon de vivre. Perturbez un des ces éléments et il commencera son observation, dans le but de comprendre. N'oubliez pas qu'il est chien de garde. Si cette perturbation n'engendre pas de gène dans son environnement, il négligera et retournera à ses habitudes. Dans le cas contraire (par exemple un visiteur inconnu), il se méfiera et se mettra entre les enfants et l'intrus.

Il arrive que les enfants fassent des bêtises. Dans ce cas, le dogue accepte très bien les réprimandes adressées aux enfants, mais elles ne doivent pas trop durer ni avoir un ton trop fort car il exprimera par la voix sa réprobation.

Santé

Le dogue Allemand est souvent sujet aux torsions d’estomacs. Il existe certaines lignées qui sont plus sujettes que d’autres, il ne faut donc pas hésiter à visiter les élevages et à se renseigner. Pour éviter au maximum les torsions d’estomac, il ne faut pas nourrir les chiens avant qu’ils fassent de l’exercice et éviter de donner leur nourriture en une seule fois, mieux vaut espacer dans la journée les repas.

Les Dogues Allemands peuvent souffrir aussi de dysplasie et c’est aussi un élément important à prendre en compte au moment de l’achat.


--------------------
vanille300
Administratrice
   Posté le 21-05-2006 à 17:21:25   Voir le profil de vanille300 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à vanille300   







--------------------
addi
Tête en l\'air
addi
   Posté le 22-05-2006 à 15:20:34   Voir le profil de addi (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à addi   

je regarde que les images
je ne savais pas q c'etait un dog allemand ca!!


--------------------
vanille300
Administratrice
   Posté le 22-05-2006 à 15:24:40   Voir le profil de vanille300 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à vanille300   

Et pour toi addi, d'autres photos





--------------------
addi
Tête en l\'air
addi
   Posté le 22-05-2006 à 15:28:08   Voir le profil de addi (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à addi   

merci vanille
magnifique et impressionnant


--------------------
Animafolie
Animafolie
   Posté le 22-05-2006 à 22:36:35   Voir le profil de Animafolie (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à Animafolie   

C'est de très gros chien ces chiens la, des molosses quoi


--------------------
animafolie et ses tit amours : souris, chienne, cochon d'inde, octodons, oiseaux
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum de Choopeta  Les chiens  Le Dogue allemandNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum