Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation, pour permettre la mesure d'audience et à des fins publicitaires. Les données collectées peuvent être partagées avec des tiers.X
 
 
Forum de Choopeta
Administrateurs : vanille300
 
 Forum de Choopeta  Associations de protection des animaux 

 Opération sauvetage des bébés ours

Nouveau sujet   Répondre
 
Bas de pagePages : 1  
vanille300
Administratrice
   Posté le 02-03-2007 à 21:21:20   Voir le profil de vanille300 (Offline)   Répondre à ce message   Envoyer un message privé à vanille300   

Au secours des ours orphelins
Dans le petit village de Bubonitsa, à 450 kilomètres de Moscou, le Professeur Pazhetnov, son épouse et leur fils dirigent l’Orphan Bear Cub Rehabilitation Center (OBRC). Ce centre très particulier accueille les oursons dont les parents ont été victimes de la chasse. Parfois âgés de quelques jours seulement, ces bébés ne pourraient survivre sans soins. Aveugles, pesant à peine 500 grammes, ils n'ont pratiquement aucune chance de vivre à l'état sauvage.

Lorsqu'ils ont quatre mois, les oursons sont libres d'explorer leur environnement naturel. Ils apprennent à fouiner et augmentent leur champ d'action au fur et à mesure qu'ils grandissent. A sept ou huit mois, pour autant qu'ils aient pris suffisamment de poids et qu'ils soient en mesure de survivre de façon autonome, les oursons sont remis en liberté dans des zones protégées. Les oursons sont surveillés au moyen d'émetteurs radio et de plaquettes d'oreille d'identification.


L'IFAW
Depuis 1995, le Fonds international pour la protection des animaux subventionne le travail du Professeur Valentin Pazhetnov, dont les techniques novatrices en matière d'élevage et de réhabilitation des oursons sont réputées dans le monde entier. Les données recueillies après la remise en liberté font apparaître combien ce projet est couronné de succès. Les ours vivent alors comme des ours sauvages "ordinaires".

Le Professeur Pazhetnov, son épouse et leur fils dirigent l’Orphan Bear Cub Rehabilitation Center (OBRC) dans le petit village de Bubonitsa, à 450 kilomètres de Moscou. Il accueille les oursons dont les parents ont été victimes de la chasse.


Depuis 1995, le Fonds international pour la protection des animaux subventionne le travail du Professeur Valentin Pazhetnov, dont les techniques novatrices en matière d'élevage et de réhabilitation des oursons sont réputées dans le monde entier.

Les oursons nouveau-nés sont nourris cinq fois par jour au biberon avec une préparation de lait chaud, massés après chaque apport de nourriture, et réchauffés à l'aide de couvertures spéciales.


A partir de quatre mois, les oursons sont emmenés dans une forêt proche pour vivre dans une cabane en bois, à l'intérieur d'un enclos en plein air.


La plupart du temps, les portes de l'enclos sont ouvertes, pour permettre aux ours d'explorer leur environnement, dénicher de la nourriture et se mettre à l'abri des prédateurs.

A cause de la chasse, des centaines d'oursons à peine âgés d'une semaine sont orphelins chaque année. Ils n'ont pratiquement aucune chance de survie si personne ne prend soin d’eux.

Les six premiers mois, les oursons ont besoin de leur mère et vivent en famille. Ils deviennent ensuite très solitaires.

Pendant les trois premiers mois, les animaux ne sont pas autonomes. Ils sont conservés dans un local chauffé du laboratoire.

Libres d'explorer leur environnement naturel, les oursons apprennent à fouiner et augmentent leur champ d'action au fur et à mesure qu'ils grandissent.


Les oursons sont surveillés au moyen d'émetteurs radio et de plaquettes d'oreille d'identification.

Les Pazhetnov n'utilisent jamais la voix lorsqu'ils travaillent avec des oursons. Tout contact physique est évité. Lorsque cela s'avère nécessaire, les oursons sont manipulés avec des gants en coton.


Les oursons nouveau-nés pèsent à peine 500 grammes. Ils arrivent généralement à l'OBRC en janvier ou février.


Les soignants apportent de la nourriture en leur absence, de façon à ce que cette nourriture ne soit pas associée à l'homme.

Le centre de réhabilitation du professeur Valentin Pazhetnov est une vraie chance pour que ces ours retrouvent leur statut d’animaux sauvages.

Les données recueillies après la remise en liberté font apparaître combien ce projet est couronné de succès. Les ours vivent alors comme des ours sauvages "ordinaires".

A sept ou huit mois, pour autant qu'ils aient pris suffisamment de poids et qu'ils soient en mesure de survivre de façon autonome, les oursons sont remis en liberté dans des zones protégées.

Certains oursons passent l'hiver à l'OBRC et ne sont mis en liberté qu'au printemps ou en été seulement, alors âgés de 16 à 17 mois.


S'ils ne sont pas recueillis, les oursons risquent d'être utilisés comme animaux de foire.

En plus de leur travail de sauvetage et de réhabilitation, les Pazhetnov dirigent un camp d'été annuel pour quelque 50 enfants issus des communautés voisines, qui passent deux semaines à étudier l'écologie et l'histoire naturelle de la région de Tver et de ses ours.


Depuis qu’IFAW a commencé à soutenir le centre, les Pazhetnov ont élevé et relâché avec succès plus de 70 oursons. Un résultat significatif dans certaines régions de Russie et d'Europe l'Est, où les ours bruns ont déjà disparu.

--------------------
coccinelle
Modératrice
coccinelle
   Posté le 03-03-2007 à 09:17:19   Voir le profil de coccinelle (Offline)   Répondre à ce message   http://dicioudailleurs.alloforum.com/   Envoyer un message privé à coccinelle   

Je ne savais pas que c'était aussi petit un ourson ... C'est étonant quand on voit comment ils deviennent.


--------------------
Haut de pagePages : 1  
 
 Forum de Choopeta  Associations de protection des animaux  Opération sauvetage des bébés oursNouveau sujet   Répondre
 
Identification rapide :         
 
Divers
Imprimer ce sujet
Aller à :   
 
 
créer forum